pub-7550619745050579

Le pardon

Mis à jour : juin 5


"LE PARDON NE CHANGE PAS LE PASSE, MAIS IL ELARGIT LE FUTUR"


Pardonner ne signifie pas que l'on se rend. Pardonner ne signifie pas que nous baissons les bras. Pardonner ne signifie pas l'échec. Pardonner ne signifie pas que nous sommes faibles.

Pardonner, c'est d'abord pour nous aider à AVANCER.

Pardonner, c'est faire preuve de courage et de force.

Pardonner, c'est passer au-dessus des aléas en étant dans l'AMOUR et non pas dans la rancune et la haine.

Pardonner, c'est aussi donner une chance à une personne d'avancer elle-m'aime. Pardonner, nous aide à évoluer. Pardonner, nous aide à mûrir, à grandir.

Pardonner, nous libère.

Pardonner, c'est être optimiste.

Pardonner ne veut pas dire qu'il faut oublier. Seul le temps vous permettra d'oublier.

Pardonner c'est ressentir ses émotions, les traiter une par une, et leur dire de s'en aller quand nous sommes prêts car elles n'ont pas leur place dans votre vie, car elles sont trop encombrantes.

Pardonner c'est donc lâcher-prise sur ses émotions au profit d'une évolution personnelle, au profit d'un apaisement.


Pour pouvoir pardonner, il faut pouvoir comprendre et écouter.


Il faut savoir faire preuve d'humilité et de compassion.

Ce n'est pas en ayant un dialogue de sourd, et en étant dans l'égo que vous saurez pardonner.


Chaque personne a son histoire, un vécu.

Il faut comprendre que chaque personne qui agit "mal" envers vous (selon votre opinion), ne le fait pas forcément avec une réelle intention machiavélique.


Il faut savoir que chacun d'entre nous, vit avec des blessures, chacun de nous souffre de quelque chose ; un complexe d'infériorité, un complexe de supériorité, l'abandon d'une personne proche, la peur de la trahison, le rejet des autres, l'humiliation des camarades de classe, l'injustice qu'il a pu vivre dans une famille ; et chacun de nous réagit d'une certaine façon selon la blessure dont nous souffrons.


Chaque personne qui aura "mal" agi vis-à-vis de vous, ne s'en rend peut-être pas compte. Il se peut également que ce soit vous qui ayez mal interprété le message qui vous a été envoyé.

Donc dans ce cas, plutôt que de vous apitoyer et jouer au "calimero", prenez le temps de réfléchir et d'exploiter quelle blessure cela a t-il réveillé en vous, et essayez de voir si l'intention que vous avez perçue, était bien celle désirée par le destinataire.

Pardonnez-vous d'avoir mal compris, il n'y a aucune honte à cela.



Chaque comportement a une signification cachée face à une blessure.

Chaque parole qui sera prononcée, a une signification cachée face à une blessure. C'est pour ça qu'il vaut mieux écouter au lieu de simplement entendre.


Un "Vas-y, va-t-en, mais si tu t'en vas ne reviens plus jamais" veut peut-être dire "on m'a tellement blessé, on m'a tellement trahi et abandonné, que je te dis ça parce que j'ai peur que toi aussi tu me trahisses et que tu m'abandonnes, je préfère souffrir de ton absence que de devoir subir ta trahison et ton abandon".


Ou encore "je te mets à l'épreuve en te disant ça pour voir si tu le feras vraiment, pour que tu me dises que tu ne partiras pas, mais si tu pars, je serai anéanti mais je ne m'en sentirai pas coupable".


Et bien sûr, selon nos blessures à nous, nous allons tous avoir un comportement différent face à cette situation.


C'est pour cela qu'il est important de pardonner. Le pardon c'est la compassion.


Le pardon, c'est de se dire, il a agi comme ça parce qu'il souffre, il n'en peut rien, donc je ne peux pas le lui en vouloir.


Le pardon, c'est de se dire, que derrière la personne qui nous a blessé, se cache la meilleure version d'elle-m'aime et c'est de se donner l'espoir que cette personne puisse le découvrir un jour.


Le pardon, c'est de se donner l'espoir que cette personne pourra un jour se rendre compte de ses blessures et d'en guérir. Et bien sûr, cela s'applique à vous-m'aime aussi, il faut être capable de pouvoir se pardonner avant de pouvoir pardonner aux autres.


Le pardon, c'est de considérer chaque élément vécu comme une pièce de puzzle qui nous compose. C'est prendre conscience que grâce à cet élément, nous avons fait des choix qui nous ont mené où nous sommes aujourd'hui, à qui nous sommes aujourd'hui. C'est de prendre conscience que grâce à ça, nous avons pu nous construire autrement.


Regardez chaque personne que vous voyez en souffrance, avec un regard doux, plein de compassion et plein d'amour.


Appliquer le pardon, c'est acquérir une nouvelle vie plus apaisante, un esprit plus en paix et une meilleure estime. C'est une nouvelle hygiène de vie qui vous rendra plus heureux.

Pardonnez-vous de vos erreurs, de vos souffrances, et soyez doux envers vous-m'aime les amis.




@Crédits : Candice, Les Chroniques de Candice

Contactez-Moi

Brabant Wallon

Belgique

Mail: info@leschroniquesdecandice.com

Tel: +32494 05 29 62

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Candice Dalebroux avec Wix.com