pub-7550619745050579 Chemin de vie 22/4

Chemin de vie 22/4

2 : Coopération et équilibre interne

2 : Coopération et équilibre externe

4 : Stabilité et méthode

Les personnes qui se trouvent sur ce chemin, sont confrontés à des défis touchant à la coopération, à la responsabilité et à la méthode, pour établir leur vie sur des fondations solides et pour atteindre leurs buts en suivant un cheminement méthodique impliquant le travail en équipe et le secours mutuel.


Ces personnes auront tendance à coopérer jusqu'à l'épuisement avant de sombrer dans le ressentiment et le repli sur soi. L'ambition peut parfois les aveugler, l'impatience pouvant leur donner une tendance à vouloir sauter les étapes.


Lorsque ces personnes essuient un échec, elles doivent d'abord déterminer quelle est l'étape qu'elles ont oubliées et doivent recommencer depuis la marche 0.

Aucun défi n'est trop grand pour elles lorsqu'elles ont appris à diviser les tâches en petites étapes faciles à réaliser.


Le premier 2 est lié à la coopération intérieure, à la relation à soi-même, ainsi l'accomplissement de leur destinée commence par l'intégration de leurs croyances, valeurs et tendances conflictuelles.


Lorsque ces personnes ont une période difficile dans leur vie, il faut qu'elles retournent à leurs fondations intérieures et qu'elles s'efforcent à l'aide d'une thérapie ou par d'autres moyens, de refaire l'harmonie de leur monde intérieur avant de chercher à organiser et à maîtriser leur environnement.


Le second 2 est en rapport avec la coopération/collaboration extérieure, c'est-à-dire qu'il représente les relations avec les autres, le respect de ses limites et de celles des autres, et le juste milieu entre le don de soi et le repli sur soi.

Ils ont presque tous des capacités d'analyse et structurales très développées, mais lorsqu'ils font un usage abusif de ces capacités, alors la réflexion tourne à l'idée fixe ou à l'obsession, leur esprit s'embrouille et finit par bloquer complètement, laissant les gestes irréfléchis et les réactions émotives prendre le dessus.



Le défi est donc de fondre l'esprit et l'émotion, de balancer logique par l'intuition, au lieu de passer d'un extrême à l'autre.


Ils doivent d'abord aborder leurs problèmes avec intelligence, lucidité, et un brin d'indulgence envers eux, sans quoi il se peut qu'ils réagissent contre l'envahissement de leur sens des responsabilités en se mettant des œillères, en ignorant tout conseil et en allant jusqu'à nier que le problème ou le déséquilibre existe. La plupart d'entre eux ont des idées bien arrêtés et ne manquent pas d'idées, c'est pourquoi ils sont parfois réfractaires aux points de vue contradictoires.


Les 22/4 en plein travail

Ces personnes intelligentes et concentrées procèdent par étapes et elles réussissent dans tout ce qu'elles entreprennent, transformant en or ce que d'autres considéreraient comme du cuivre.


Lorsque ces personnes se trompent, elles apprennent de leurs erreurs et ne les répètent pas. La vie leur a servi de dures leçons mais avec le temps, l'apprentissage devient plus aisé.

Elles savent garder un juste milieu entre donner trop et pas assez et ont trouvé à l'intérieur d'elles-mêmes un point d'harmonie et de coopération.

Elles rendent service aux autres mais uniquement dans la mesure où elles peuvent le faire avec les idées claires et le cœur léger.

Leur vie étant relativement dénuée de soucis ou stress, elles permettent à leur corps de se relaxer. Leur esprit peut alors se concentrer sur le moment présent en même temps qu'ils pensent à la prochaine étape.

Les 22/4 en plein déni

Ces individus semblent être dans un perpétuel état de crise. Ils sont fréquemment paniqués pour ne pas dire hystériques. Ils vivent dans la confusion et le stress.  


Prenant des décisions impulsives qu'ils regrettent plus tard, ils vont droit devant sans jamais dévier de leur route et ils répètent donc toujours les mêmes erreurs. Ils sont fermés et inflexibles dans leurs convictions et ils se mettent facilement en colère quand les autres ne font pas ce qu'ils jugent qu'ils devraient faire.


Passés maîtres dans l'art de la dépendance affective, ils donnent d'eux-mêmes jusqu'à l'épuisement complet.  

Ils vivent des relations intenses dans lesquelles ils se jettent tête baissée et dont ils ressortent aussi vite, se sentant amers et plus isolés que jamais.

Impatients, ils veulent tout faire d'un seul coup, sans avoir à suivre toutes les étapes nécessaires.

Santé

La plupart sont minces, forts et musclés Différents facteurs (parents violents, éducation déficiente ou une mauvaise nutrition) expliquent qu'ils fassent parfois de l'embonpoint. Ils peuvent avoir des accidents dû à leur impulsivité ou de leur distraction. Lorsqu'ils assument d'eux-mêmes la seule responsabilité de leur vie au lieu de porter le sort du monde entier sur leurs épaules, leur santé est généralement très bonne Tant qu'ils mènent une vie ordonnée et évitent le stress, ils ont une constitution des plus robustes.

Relations

Etant la fondation de toutes les relations qui suivront, la relation parents-enfants est d'une importance primordiale pour ce chemin.


Leur vie familiale durant l'enfance représente la base sur laquelle ils construisent.

Puisque leur but de vie soulève des questions de stabilité, ils ont des choses à tirer au clair avec l'un ou l'autre de leurs parents ou de leurs frères et sœurs.


Dans la plupart des relations parents-enfants, il y a de ces questions trop longtemps laissées en suspens, mais il est particulièrement important qu'ils les règlent une fois pour toutes, auquel cas, ils resteront bloqués.

Il faut qu'ils soient sincères et qu'ils cessent d'éviter les sujets de ressentiment ou même de nier qu'il puisse y en avoir.


En amour, ils sont pratiques, directs, confiants et francs. Pour contrebalancer ces qualités, ils doivent prendre le temps de ralentir, relaxer, respirer, sentir, et en général s'efforcer d'amener plus d'empathie et de sensibilité dans leurs relations amoureuses.  

Surtout dans ce domaine, ils doivent se concentrer sur ce qu'ils ressentent vraiment et non pas sur ce qu'ils pensent ou sur ce qu'ils doivent faire.


Lorsque les aspects réactionnels de leur force sont activés, ils se mettent à considérer leurs relations en fonction des responsabilités de chacun, et se montrent intraitables. Parce qu'ils ont un tempérament changeant, qui passe de la passivité à la résistance, ce n'est pas tous les jours qu'ils sont prêts à faire des compromis ou à écouter ce que les autres ont à dire.


Travail, talents et situation financière

Leur force, leur persévérance, leur sens commun et leur force morale peuvent les conduire à destination à condition qu'ils soient prêts à passer par toutes les étapes pour y arriver.

Ils éprouvent une grande satisfaction lorsqu'ils mettent leurs talents au service des autres, que ce soit dans la famille, ou dans l'enseignement, en tant que conseillers ou dans les affaires.


Leur talent d'organisateurs et leur esprit analytique les aident à exceller dans d'autres domaines. Parce qu'ils aiment savoir ce qu'on attend d'eux, ils sont habituellement attirés par des tâches pratiques, aux limites bien définies.


L'enfance est déterminante sur la façon dont ils aborderont le travail et la vie en général une fois adulte.

Ceux qui ont surcoopéré lorsqu'ils étaient enfants, en faisant toujours ce que les autres leur demandaient de faire, en vieillissant, feront les choses à leur façon.











Sources : Dan Millman "Votre Chemin de Vie", éditions Octave Editions 2010

30 vues

Contactez-Moi

Brabant Wallon

Belgique

Mail: info@leschroniquesdecandice.com

Tel: +32494 05 29 62

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Candice Dalebroux avec Wix.com