pub-7550619745050579 Chemin de vie 20/2

Chemin de vie 20/2

20 : Coopération et équilibre plus dons intérieurs

2 : Coopération et équilibre

"On ne peut pas sauver les gens, en particulier ceux qui ne demandent pas être sauvés. Chacun vit sa vie en multipliant les embardées, les accrochages, les accidents, et la plupart du temps, les affronte seuls" Dennis Lehane.

Ces personnes sont sur ce chemin pour utiliser leurs dons intérieurs dans un esprit de service, pour définir de saines limites à leur responsabilité et pour parvenir dans la joie à la coopération et au soutien mutuel.



Lorsqu'elles ont atteint ce point, elles ne dépendent plus des autres et elles peuvent coopérer au bien commun par amour et par pur charité.


Tant qu'elles n'ont pas trouvé leur équilibre, elles auront tendance à se sentir responsables de tout, à aider plus qu'il ne faut puis à sombrer dans l'hostilité et la malveillance avant de se replier sur elles-mêmes.


Parce qu'elles ont ce sentiment de responsabilité pour tout, même pour les choses qui ne les concerne pas, responsables jusqu'à un certain point mais aussi coupables, elles sont promptes à jeter la pierre sur les autres.


C'est un mécanisme de défense. Ce qu'elles disent en fait c'est "vous voyez, ce n'est pas de ma faute".


Ces individus doivent assumer la pleine responsabilité de leur vie mais cesser de se sentir sauveur de la vie des autres.


Ce qu'il y a donc à retenir : Occupez vous d'abord de vos propres problèmes, de vos propres vies, c'est déjà un boulot monstre et qui demande beaucoup d'énergie.

Vous pouvez conseiller les autres, mais apprenez à avoir un certain lâcher-prise sur la vie des autres sinon vous en ferez les frais.


La plupart d'entre eux doivent apprendre à faire la différence entre le service et la servitude.


Donc, pour mieux exprimer l'idée : faire la différence entre aider et sauver. Au lieu de lutter contre les situations et les circonstances de leur vie, ils peuvent appliquer leur faculté de coopération à la vie elle-même.

Dans leur vie et dans leurs relations, ils commencent par en faire trop, puis le mouvement du pendule, inévitablement, les ramène à l'autre extrême.

Alors ils se raidissent, résistent et enfin se replient sur eux-mêmes.


Ils sont ici pour définir des limites à l'intérieur desquelles ils se sentent à l'aise, c'est-à-dire, libres de choisir de faire ce qui leur fait du bien et lorsque la limite est dépassée, de dire "stop". Lorsqu'ils prêtent attention à ce qu'ils ressentent vraiment, alors ils peuvent vraiment soutenir les autres et sentir qu'ils sont eux-mêmes soutenus.


Les 20/2 ont un point commun avec les 22/4 et les 40/4 : ils doivent aborder les problèmes d'une façon méthodique, petites étapes par petites étapes.


Si ces personnes se pressent, ne font pas preuve de patience et ne travaillent pas de cette manière, alors ils retomberont à la source du problème et ne réussiront pas à atteindre leurs objectifs.

Habituellement, la plus grande satisfaction des 20/2 consiste à apporter aide et soutien à des nobles causes.


Comme les 4, ils ont tendance à tourner en rond quand une décision doit être prise.

Afin d'être vraiment sûrs de faire ce qu'ils "doivent" faire, ils pèsent le pour et le contre, évaluent tous les avantages et les inconvénients.


La plupart se soucient de leur propre stabilité, c'est pourquoi ils tiennent tant à être maîtres de la situation. Tout désordre leur est aussi pénible que le pire des chaos et peut ramener à la surface les peurs de l'enfance et les blessures fondamentales non guéries.

Leur plus grand défi reste à trouver leur propre harmonie intérieure.


Ils doivent donner congé à leur esprit analytique et laisser les autres régler leurs propres problèmes. Lorsqu'ils découvrent ce sentiment de paix, ils deviennent des modèles d'équilibre sur lesquels les autres peuvent régler leurs propres mécanismes intérieurs.

Dotés d'une force et d'une résistance étonnantes peu importe le type de morphologie, ils sont à même d'appliquer pleinement leurs dons intérieurs de sensibilité, force, expression et intuition à leur travail dans le monde.



Ils ont une extraordinaire sensibilité et doivent se rappeler que si une personne de leur entourage se place dans une situation complexes, ils peuvent offrir leur aide s'ils le désirent mais ils ne sont nullement responsables des ennuis des autres.



Rien ne les oblige à sortir quelqu'un du trou qu'il s'est lui-même creusé.


Quelquefois les gens ont besoin de rester dans le noir pendant un certain temps, jusqu'à temps qu'ils aient appris leur leçon.


Ce n'est pas à nous de décider ce que les autres devraient faire pas plus que les autres ne devraient juger de ce qui est bon pour nous.


Les 20/2 doivent apprendre qu'ils doivent servir, mais en demeurant centrés sur eux-mêmes, avec un détachement compatissant.


Les 20/2 en plein travail

Ces personnes ont réalisé l'équilibre de la force et de la flexibilité, de la vie familiale et professionnelle, du temps pour les autres et du temps pour soi.


A l'image de leur sérénité intérieure, leur corps demeure souple et décontracté parce qu'ils se font moins de souci et se fient davantage à leur intuition.


Véritables professionnels de la résolution de problèmes, excellents médiateurs dans la famille ou au travail, ils aident les autres à parvenir à une entente de la même façon qu'eux-mêmes sont parvenus à l'harmonie intérieure et à l'intégration parfaite.


Usant de leur sensibilité et de leur force afin de soutenir les autres, ils se sentent utiles et appréciés. Alors, ils s'aident et s'apprécient eux-mêmes à leur juste valeur, dans le respect de leurs propres limites, émotions et responsabilités.

Les 20/2 en plein déni

Véritables girouettes, personne ne sait jamais ce qu'ils veulent, pas même eux-mêmes.

Trop préoccupés de faire ce qu'ils pensent qu'ils doivent faire, puis trop prompts à penser que les autres devraient faire la même chose.


Souffrant de dépendance affective chronique, ils se sentent responsables d'à peu près tout, de la lune, des étoiles et des désirs de tout en chacun.


Les désirs d'autrui deviennent leurs ordres.

Ils ne cessent de se sacrifier pour les autres puis éprouvent une vive animosité envers eux et les autres. Ils ont tendance à trop donner pour ensuite résister ou se replier.


A force de s'inquiéter au sujet de tout et n'importe quoi, ils deviennent stressés à tout point de vue : physique, mental et affectif, et ils souffrent d'allergies, entre autres maladies.


Santé

Leur corps vigoureux et généralement robuste résiste à presque toutes les maladies, mais les soucis et l'inquiétude chronique peuvent lui causer du stress. Les allergies reprennent en période de grand stress, et la tension physique peut obstruer les vaisseaux lymphatiques et compromettre le système immunitaire.


En général, ils ont un corps large et trapu, reflet de leur force, ou un corps long et musclé qui est étonnamment résistant.

La plupart sont capables d'une grande force physique mais ils manquent de souplesse. Le meilleur exercice est donc celui qui saura leur apprendre la fluidité, l'équilibre comme la danse, le yoga, et toutes sortes d'arts martiaux qui mettent l'accent sur les étirements et la relaxation.


Ayant des liens très étroits avec le subconscient, ils sont très suggestibles. L'hypnose et la visualisation positive peuvent donc apporter un contrepoids aux soucis et aux fantasmes négatifs auxquels ils sont enclins.


Relations

En période de surcoopération, ils ont tendance à refouler leurs émotions parce qu'ils ne savent plus très bien ce qu'ils ressentent vraiment.


D'habitude, ils sont attentifs aux besoins et aux sentiments de leur partenaire, mais ils peuvent se sentir accablés s'ils ont l'impression de donner plus de soutien qu'ils n'en reçoivent.


Leur tendance à surcoopérer puis à sous-coopérer est particulièrement évidente dans leurs relations. Ils mettent leurs émotions en veilleuse jusqu'à ce que quelque chose explose à l'intérieur. Alors, ils réagissent et deviennent amers. La colère ou la haine sont signe qu'ils ont surcoopéré.

Typiquement, au début d'une relation, ils coopèrent à l'excès.

Oublieux de leurs propres valeurs, intérêts et besoins, changeants comme des caméléons, ils deviennent tout ce que leur partenaire semble désirer. Puis ils passent à la sous-coopération, se replient sur eux ou bien résistent.


Si la relation prend fin, ils souffrent "j'ai tant donné et il/elle est quand même parti(e)".

Il est essentiel qu'ils s'instruisent dans l'art du compromis et de la négociation.


Talents, travail et situation financière

Lorsqu'ils sont inspirés, ils n'y vont pas par quatre chemins.

Ils sont équilibrés et ne s'en laissent pas imposer par les émotions, désirs et opinions des autres. Ils peuvent exceller dans plusieurs domaines grâce à ce juste équilibre entre la force et la sensibilité.


Ils axent généralement leur vie sur la famille.

Aussi, lorsqu'ils avancent sur le bon chemin, ce sont des parents et des conjoints affectueux, digne de confiance et capables d'un grand soutien.

Ce sont aussi des diplomates dont les talents s'exercent aussi bien dans leur famille que dans le monde, auprès des gouvernements et des grandes organisations.

Ces personnes ont d'excellentes capacités d'organisation ou de négociateurs. Ils font souvent partie de ces inestimables assistants dont la présence et le travail comptent pour beaucoup dans le succès de toute entreprise.


Mais elles ne travaillent pas toujours dans l'ombre. Parfois, elle prennent place devant les caméras et il arrive même que l'un d'eux s'installe à la Maison Blanche. Pour chaque 20/2 célèbre, il y en a des milliers qui œuvrent dans les coulisses.

La sécurité est une question importante pour elles. Financièrement, il s'agit de savoir s'il y aura assez d'argents pour payer le loyer et s'il en restera ensuite suffisamment pour la nourriture.













Sources : Dan Millman "Votre Chemin de Vie", éditions Octave Editions 2010

50 vues

Contactez-Moi

Brabant Wallon

Belgique

Mail: info@leschroniquesdecandice.com

Tel: +32494 05 29 62

  • Facebook
  • Instagram

© 2020 par Candice Dalebroux avec Wix.com