Chemin de vie 16/7

Mis à jour : 12 nov. 2020

1 : créativité et confiance

6 : vision et acceptation

7 : foi et ouverture

Les personnes qui se trouvent sur ce chemin, y sont pour relever des défis touchant à l'ouverture (que ça soit d'esprit ou physique), à l'acceptation et à l'insécurité, pour apprendre à mettre leur foi dans l'esprit créateur qui est en eux et dans la beauté qui est en nous tous et pour manifester leurs idéaux et leurs visions de façon pratique.


Elles feront face à des défis bien précis se rapportant à chacun des chiffres de leur nombre de naissance : pouvoir avoir confiance en une situation/personne et soi-même, s'ouvrir à une situation/personne et soi-même, et accepter que les situations/personnes et soi-même, ne sont pas comme l'on voudrait qu'elles soient.


L'énergie créatrice doit être employée à des fins constructives sans quoi elle peut se retourner contre elles de façon destructrice.

Cette énergie s'accompagne souvent d'un sentiment d'insécurité ou d'infériorité.


Chargées de mener à bien les visions et les exigences perfectionnistes, mais souffrant du manque de confiance typique, elles ressentent une peur profonde de paraître ridicules ou d'être couvertes de honte.



Ce sont d'ordinaire des individus réservés, vivant à l'intérieur d'eux-mêmes, qui travaillent à la création d'un monde meilleur même s'ils en désespèrent parfois.


Ils préfèrent de beaucoup une vie très privée, ceci dit, ils ont beaucoup à offrir étant donné l'étonnante clarté de leur esprit incisif et leur extraordinaire imagination créatrice.

Malgré leurs activités extérieures (travail, famille et autres intérêts), ils rêvent de trouver à l'intérieur d'eux un havre de paix propice à la communion avec soi-même, avec le monde, avec la Source et avec le souffle qui nous animent tous.


La plupart d'entre eux, dont la sensibilité et la vision sont plus éthérées, vibreront en entendant l'appel supérieur ou intérieur, de leur destinée.

L'appel du service est une chose essentielle pour eux, car sans un moyen pratique de servir dans la vie de tous les jours, il se peut que certains d'entre eux préfèrent quitter complètement le plan physique de la planète.


Ils ne le quittent pas à la manière des catatoniques, dont l'attention se tourne vers l'intérieur parce qu'ils ont peur, mais à la manière des mystiques, dont la vision se tourne vers l'intérieur avec les plus nobles aspirations, dans l'espoir et dans l'amour.


Avec leur imagination des plus intenses et des plus actives, ils se trouvent sur l'un des chemins les moins bien enracinés dans la vie quotidienne.



Leur défi, avec leurs nobles idéaux et leurs tendances perfectionnistes, leurs énergies créatrices et leur soif de connaissances, est d'accepter le monde tel qu'il est et de trouver la perfection en eux et dans la vie de tous les jours.

Ils rêvent d'une communion plus profonde avec la vie. Ils y parviennent en relevant ce défi commun à tous les 7 : apprendre à mettre leur foi dans leur propre sage intérieur, et à faire confiance au monde en évolution.


Pour la plupart, le manque de confiance, ou de foi en soi et envers les autres, est un problème majeur.

Par nature, ils ne sont pas portés à croire en eux, quoiqu'il n'y paraisse souvent rien à l'extérieur.


Ils peuvent prétendre le contraire, mais en y regardant de plus près ils se rendront compte que leur foi se limite à tout ce qui est cérébral, c'est-à-dire, les connaissances, théories et croyances qu'ils ont empruntées aux autres.

Pour eux, la foi vient lentement, d'autant plus que le perfectionnisme les porte à la déception envers eux et envers tous ceux qui ne comblent pas leurs attentes impossibles.



Ils ont du mal à croire en leur cœur et en leurs intuitions. Et pourtant c'est par là qu'ils devraient se concentrer pour connaître enfin un épanouissement et un regain de foi.



Tous les 7 ont tendance à se sentir trahis mais ce sentiment, alimenté par leur énergie créatrice, et exacerbé par leur tendance à l'insécurité et à l'isolement, est particulièrement pénible pour les 16/7.

En revanche, lorsqu'ils canalisent leurs énergies dans une vision, une quête, un but ou une raison d'être supérieure, ils en viennent à croire en la Source qui se manifeste par eux, en eux et à travers eux.


A mesure que leur esprit incisif parvient à embrasser et à apprécier la perfection inhérente à leur existence, perfection qui comprend leur succès comme leurs insuccès, leurs hauts comme leurs bas, ils s'initient peu à peu aux principes spirituels qui avaient jusque-là échappé à leur attention.